Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Voix du Cyclisme

La Voix du Cyclisme

Une passion : le cyclisme Une ambition : journaliste sportif Vous trouverez ici des chroniques régulières sur l'actualité du cyclisme :

Vous allez nous manquer Monsieur Tinkoff

 

 

 

 

 

 

Au plus grand désespoir des humoristes ou autres page tournant le cyclisme en dérision, Oleg Tinkoff ne fera plus partie de notre univers en 2017... C'est un personnage emblématique de ces cinq dernières années qui quitte le navire fin 2016, laissant derrière lui une grande équipe, un champion du Monde, un double vainqueur du Tour de France... mais qui les aura marqué de part notamment à des sorties médiatiques improbables et quelques images saisissantes. Mais qu'a vraiment apporté l'homme d'affaire russe ?  Peut-on imaginer un retour au premier plan dans les années à venir ? 

Des débuts peu médiatisés (2006-2009) 

Peu de personnes le savent, mais Oleg Tinkoff n'a pas attendu de reprendre l'équipe Saxo Bank pour se lancer dans le cyclisme. En effet, les débuts de l'homme d'affaire russe dans le monde professionnel remontent à 2006. Grand amateur de cyclisme, Oleg Tinkoff créa sa équipe propre équipe : Tinkoff Restaurants, qui évolua dans les divisions nationales russes pour sa première saison (oui, oui, Oleg Tinkoff est propriétaire d'une chaîne de brasserie en Russie, qu'il a d'ailleurs vendu, ce qui explique une partie de sa fortune...). L'année suivante, la formation de Tinkoff prend une autre dimension suite l'arrivée de l'équipe d'encadrement de l'équipe irlandaise LPR. Tinkoff Restaurants prend alors le nom de Tinkoff Credit Systems, banque dont notre homme d'affaire préféré est le dirigeant, et court en division continentale ! On note notamment la présence de Danilo Hondo, Tyler Hamilton, Mikhail Ignatiev, Jorg Jaksche, Evgeni Petrov ou encore Pavel Brutt et Vasil Kiryienka dans cette équipe ! L'équipe réalisera par ailleurs un excellent Tour d'Italie en 2008 avec le gain des 5e et 19e étapes par Pavel Brutt et Vasil Kiryienka qui seront les deux principales révélations de la formation Tinkoff Credit Systems. En 2009, Oleg Tinkoff est évincé de la direction de son projet d'équipe cycliste par l'Etat russe lui même, l'équipe prend alors le nom de Katusha, et accède au Pro Tour (ancêtre du World Tour). Voilà, vous venez d'apprendre qu'hormis le fait d'avoir repris la formation danoise Saxo Bank, Oleg Tinkoff a participé indirectement à la naissance de l'équipe Katusha, qui on le rappelle est la propriété de l'Etat russe, d'ou son fameux slogan: "Russian Global Cycling Project".

La reprise de Saxo Bank, le World Tour (2012-2016)

C'est donc en 2012 que notre propriétaire de brasserie et de banque (association plutôt surprenante on doit l'avouer) décide de revenir au cyclisme en devenant co-sponsor de la très réputée équipe danoise Saxo Bank d'Alberto Contador (il y aura par ailleurs certainement un article sur l'histoire de cette équipe légendaire). En 2014, Tinkoff devient l'actionnaire principal de l'équipe qui se nommera désormais Tinkoff-Saxo (aulieu de Saxo-Bank Tinkoff, et oui, c'est Monsieur Tinkoff qui met le plus de pognon, donc c'est son nom qui apparaît en premier...). L'équipe devient alors la propriété exclusive d'Oleg Tinkoff en 2016, il annonce dans le même temps qu'il ne restera plus qu'un an à la tête de sa formation. Nous ne reviendrons pas sur les succès qu'a rencontré l'équipe sous la direction d'Oleg tant ils sont nombreux, mais nous allons vous proposer certaines de ses citation choc qui ont en grande partie construit sa réputation :

Des clashs, sur Twitter, notamment contre les français :

En 2015, il s'en prend à ASO qu'il dénonce de favoriser les équipes françaises et s'attaque indirectement à l'équipe Europcar de Jean René Bernaudeau :

 

 

 

 

 

 

Littéralement:  « Je pense que Prudhomme mangera sa cravate si je me lance et rachète aujourd'hui Europcar. Tinkov propriétaire d'une équipe française, quel bordel là-bas »  ​​​​avant de rajouter:  « bonne idée ! Acheter toutes les mauvaises équipes françaises et créer son propre Tour de France. Maintenant, ASO veut me punir, mais si j'achète une équipe française avec des coureurs français, que vont-ils faire de leur chauvinisme et leur arrogance ? ».

 

 

 

 

 

 

Des tweets qui ne seront pas sans réponse, on se rappelle notamment du buzz créé par la réponse de Thomas Voeckler (6 fois plus de RT que Tinkoff tout de même...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Traduction pour les plus mauvais en anglais :  « Notre équipe n'est pas une salope. Aussi petite qu'elle a toujours été, elle n'a jamais eu besoin de vous pour exister, ou pour disparaitre. Cordialement ». Une réponse cinglante de la part de l'ex champion de France qui ne laissera pas l'homme d'affaire russe sans voix puisque ce dernier lui répondra "Tomy, tu es mon coureur préféré"... Réponse qui laissera Thomas sans voix...

ASO et Europcar n'ont pas été les seules victimes françaises de Tinkoff, on pense notamment à Marc Madiot qui a été qualifié de communiste suite à ses propos contre les camping-car de luxer qui suivent le Tour de France. On notera par ailleurs que la probabilité de se faire "insulter" de communiste par un homme d'affaire russe était presque nulle il y a une bonne vingtaine d'année de cela!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-->  « Il a juste confirmé qu’il était communiste, étrange qu’il ne l’ait jamais mentionné auparavant ».

Pour en finir avec les atteintes aux personnalités françaises, Tinkoff s'en est également pris à Christian Prudhomme, organisateur du Tour de France qui selon lui ne permet pas au cyclisme d'évoluer (Tinkoff prône depuis toujours l'idée de faire rentrer le business dans le cyclisme en fixant des indemnités de transferts sur le coureurs, un peu comme au Football ou au Basket...)

Mais Tinkoff ne s'en prend pas qu'aux français, bien évidemment ! Le russe sait également être critique envers ses propres coureurs, comme on peut le voir sur ce tweet fin 2015 ou il encense Peter Sagan contrairement à ses coéquipiers... on pense notamment à Alberto Contador avec qui il a eu une relation très difficile :

 

 

 

 

 

 

-->  "Finalement je peux dire que les performances de Peter Sagan valent son salaire ! Je ne peux pas en dire autant de certains de ses coéquipiers, mais la saison n'est pas encore terminée"

Alors, Quelle fin pour Tinkoff ? Un Come-back est-il possible ?

La réponse est oui ! Oleg Tinkoff quitte certes le cyclisme pour 2017, mais rien n'exclut un retour aux affaires du multi-millionaire russe dans les années à venir. En effet, ce dernier a affirmé lors d'une interview du journal l'Equipe qu'il pourrait envisager un retour dans le cyclisme dans quelques années, mais à condition que le cyclisme soit réformé. De plus, Tinkoff semble vouloir attendre le déclin de Christopher Froome pour pouvoir avoir une chance de remporter le Tour de France. Dans ce même article, on remarque que la relation Tinkoff - Contador était par ailleurs très difficile puisque ce dernier a affirmé qu'il ne l'aimait pas, à l'image de la majorité de l'effectif (lien de l'article plus bas).

Oleg Tinkoff laissera donc un grand vide médiatique derrière lui, il sera intéressant de voir si son retour se confirmera dans deux ou trois ans, avec un but bien précis : remporter la Grande Boucle !

Pour terminer, comme le dit si bien Oleg : « Vous pouvez me détester ou m’aimer, mais vous ne pouvez pas m’ignorer ! ». A bon entendeur...

 

 

 

 

 

En lien l'article de l'Equipe : http://www.lequipe.fr/Cyclisme-sur-route/Actualites/Oleg-tinkov-fait-le-bilan-et-critique-violemment-alberto-contador/733800 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article