Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Voix du Cyclisme

La Voix du Cyclisme

Une passion : le cyclisme Une ambition : journaliste sportif Vous trouverez ici des chroniques régulières sur l'actualité du cyclisme :

VDC #15 Les équipes du Giro

VDC #15 Les Equipes du Giro !

 

 

Vendredi prochain s’élance le Giro d’Italia, premier grand tour de la saison. Retrouvez toute la semaine l’actualisation de la Start-list de la 100e édition de ce Tour d’Italie sur cette page !

 

AG2R la Mondiale (FRA) :

Julien Bérard (FRA)

François Bidard (FRA)

Clément Chevrier (FRA)

Hubert Dupont (FRA)

Ben Gastauer (LUX)

Alexandre Geniez (FRA)

Quentin Jaurégui (FRA)

Matteo Montaguti (ITA)

Domenico Pozzovivo (ITA)

Comme il est de coutume depuis plusieurs années déjà, l’équipe AG2R la Mondiale sera emmenée par son leader italien Domenico Pozzovivo sur le Giro d’Italia ! Encadré par Clément Chevrier, Ben Gastauer, Matteo Montaguti et l’éternel Hubert Dupont, celui qui avait terminé 5e du Giro 2014 dispose d’une équipe de qualité pour l’aider à performer sur ses routes natales. Après un très bon Tour of the Alps, la formation française peut légitimement placer des ambitions sur son coureur de 34 ans.

 

Astana Pro Team (KAZ) :

Pello Bilbao (ESP)

Zhandos Bizhigitov (KAZ)

Dario Cataldo (ITA)

Jesper Hansen (DAN)

Tanel Kangert (EST)

Luis Leon Sanchez (ESP)

Paolo Tiralongo (ITA)

Andrey Zeits (KAZ)

Avec seulement 8 coureurs au départ en hommage à Michele Scarponi qui devait être le leader de la formation kazakh sur cette 100e édition du Giro, l’équipe Astana cherchera à honorer du mieux qu’elle pourra le champion italien… Et elle aura des arguments à faire valloir ! Avec un Tanel Kangert qui pourrait s’improviser comme leader de rechange pour le général ou encore des Luis Leon Sanchez, Pello Bilbao, Dario Cataldo ou Paolo Tiralongo qui ont le niveau pour aller chercher une victoire d’étape !

 

Bahrain Mérida (BAH) :

Valerio Agnoli (ITA)

Manuele Boaro (ITA)

Enrico Gasparotto (ITA)

Javier Moreno (ESP)

Vincenzo Nibali (ITA)

Franco Pellizotti (ITA)

Luka Pibernik (SLO)

Kanstantin Suitsou (BLR)

Giovanni Visconti (ITA)

Une équipe expérimenté et de qualité aux côtés de Vincenzo Nibali cette année sur le Giro ! Certes, certains éléments comme Pellizotti, Gasparotto ou Suitsou sont vieillissants, mais la formation du Bahrain a le mérite d’engager une équipe composée de valeurs sûres qui seront d’une aide capitale pour le requin italien. Il faudra faire attention à Giovanni Visconti, transféré de l’équipe Movistar, qui est toujours redoutable sur ses terres natales !

 

Bardiani CSF (ITA) :

Vincenzo Albanese (ITA)

Simone Andreetta (ITA)

Enrico Barbin (ITA)

Nicola Boem (ITA)

Giulio Ciccone (ITA)

Mirco Maestri (ITA)

Stefano Pirazzi (ITA)

Lorenzo Rota (ITA)

Nicola Ruffoni (ITA)

Amputé de son ex-leader Sonny Colbrelli parti vivre le rêve américain chez Trek, l’équipe Bardiani aligne néanmoins une formation compétitive pour sa 5e participation au Giro sous ce nom. Avec comme à son habitude un effectif 100% italien au départ, Bardiani se présente avec 3 leaders, le jeune grimpeur Giulio Ciccone, vainqueur de la 10e étape l’an passé à seulement 20 ans, Stefano Pirazzi, baroudeur mais également grimpeur comme en atteste son maillot de meilleur grimpeur du Giro 2013, et sa 18e place au général l’an passé, et Nicola Ruffoni, très bon sprinteur qu’il faudra surveiller. Avec Ciccone, Pirazzi et Boem, Bardiani aligne 3 coureurs ayant déjà levé les bras sur le Giro, chose que la formation a réalisé 6 fois sur les 4 dernières éditions, et qu’elle compte bien perpétuer cette année !

 

BMC Racing Team (USA) :

Rohan Dennis (AUS)

Silvan Dillier (SUI)

Ben Hermans (BEL)

Manuel Quinziato (ITA)

Joey Rosskopf (USA)

Manuel Senni (ITA)

Dylan Teuns (BEL)

Tejay Van Garderen (USA)

Fransisco Ventoso (ESP)

Ce sera la découverte du côté de l’équipe BMC ! En effet, ses deux leaders (Rohan Dennis et Tejay Van Garderen) participeront pour la première fois de leurs carrières au Giro d’Italia. Van Garderen se présente comme un des favori de cette 100e édition, mais ce dernier pourrait souffrir d’un manque d’expérience qui ne sera que peu compensé par Manuel Quinziato ou Fransisco Ventoso qui ne seront que peu utiles en montagne. BMC jouera également la carte du sprint avec Dylan Teuns qui revient petit à petit à son niveau de début 2016.

 

Bora – Hansgrohe (ALL) :

Jan Barta (RTC)

Cesare Benedetti (ITA)

Sam Bennett (IRL)

Patrick Konrad (AUT)

José Mendes (POR)

Gregor Mühlberger (AUT)

Lukas Pöstlbergern (AUT)

Matteo Pelucchi (ITA)

Rudiger Selig (ALL)

Pour sa première participation au Giro d’Italia, nouvelle formation Bora-Hansgrohe aligne une équipe sans réel leader si ce n’est le sprinteur Sam Bennett. Emmené par Matteo Pelucchi, déjà vainqueur d’étape sur son tour national, l’irlandais aura pour objectif de remporter une étape ! Pour ce qui est du général, l’équipe ne dispose pas de réels atouts si ce n’est Patrick Konrad qui, renforcé par son expérience sur le Tour de France l’an passé, pourrait s’incruster dans le Top 20. Néanmoins, on l’imagine plus dans le rôle de baroudeur à l’image d’un Jan Barta ou un Rudiger Selig, avec l’objectif d’aller chercher une étape ou un maillot bleu de grimpeur ! 

 

CCC Sprandi Polkowice (POL) :

Marcin Bialoblocki (POL)

Felix Grossschartner (AUT)

Jan Hirt (RCT)

Lukasz Owsian (POL)

Maciej Paterski (POL)

Simone Ponzi (ITA)

Branislau Samoilau (BLR)

Michal Schlegel (RCT)

Jan Tratnik (SLO)

Après 2003 et 2015, la formation polonaise CCC participe pour la 3e fois de son histoire au Giro d’Italia. Emmenée par son grimpeur bielorusse Branislau Samoilau, CCC misera certainement sur une victoire d’étape ou un maillot de meilleur grimpeur. Les hommes en orange pourront également compter sur leur autre leader : Maciej Paterski, redoutable puncheur, mais également sur Simone Ponzi dans un moindre registre.

 

Gazprom RusVélo (RUS) :

Pavel Brutt (RUS)

Sergey Firsanov (RUS)

Alexander Foliforov (RUS)

Sergey Lagutin (RUS)

Dimitry Kozonchuk (RUS)

Ivan Rovny (RUS)

Ivan Savitskiy (RUS)

Evgeny Shalunov (RUS)

Alexey Tsatevich (RUS)

2e participation au Giro pour Gazprom, forte d’une victoire d’étape l’an passé avec Alexander Foliforov, l’équipe 100% russe vient avec des ambitions de victoires d’étapes sur ce Giro avec des grimpeurs comme ce dernier ou encore Firsanov, Rovny et Lagutin tandis que Tsatevich pourrait bien jouer les troubles fêtes sur les sprints massifs !

 

 

 

Lotto-Soudal (BEL) :

Lars Ytting Bak (DAN)

Sean De Bie (BEL)

Jasper De Buyst (BEL)

Bart De Clerq (BEL)

André Greipel (ALL)

Adam Hansen (AUS)

Moreno Hofland (HOL)

Tomas Marczynski (POL)

Maxime Monfort (BEL)

Comme souvent, ce sera la chasse aux étapes pour la formation belge Lotto-Soudal ! Peu en réussite lorsqu’il s’agit de jouer le général, les hommes en rouge ont comme marque de fabrique de remporter des étapes un peu partout où ils mettent les pieds (ou les roues) ! Et pour cela, ils pourront compter sur l’éternel André Greipel lors des arrivées groupées ! Il faudra également s’attendre à les voir à l’avant quand la route s’élèvera par le biais de Maxime Monfort, Bart de Clerq ou Jasper De Buyst ! Saluons également la performance d’Adam Hansen qui participe à son 17e Grand Tour d’affilée, augmentant ainsi son propre record, preuve d’une incroyable régularité !

 

Movistar Team :

Andrey Amador (CRI)

Winner Anacona (COL)

Daniele Bennati (ITA)

Victor De la Parte (ESP)

José Herrada (ESP)

Gorka Izagirre (ESP)

Nairo Quintana (COL)

José Joaquin Rojas (ESP)

Rory Sutherland (AUS)

Retour aux sources pour Nairo Quintana ! Vainqueur du Giro 2014, le colombien a certes échoué trois fois sur le podium du Tour de France, mais tout de même remporté la Vuelta 2017 depuis sa dernière participation au Tour d’Italie. Cette année, il fait figure de grandissime favori pour remporter la 100e édition du Giro. Avec une équipe totalement dévouée à sa cause et avec notamment un Andrey Amador toujours brillant sur les routes italiennes, Nairo est attendu, et devrait répondre présent à deux mois du Tour de France !

 

Orica Scott (AUS) :

Alexander Edmonson (AUS)

Caleb Ewan (AUS)

Michael Hepburn (AUS)

Christopher Juul Jensen (DAN)

Luka Mezgec (SLO)

Ruben Plaza (ESP)

Svein Tuft (CAN)

Carlos Verona (ESP)

Adam Yates (GBR)

Il sera intéressant de suivre la progression de cette équipe Orica sur ce Giro 2017. En effet, avec un Adam Yates, 4e et meilleur jeune du dernier Tour de France, qui se présente comme un favori de l’épreuve, mais également avec la pépite australienne Caleb Ewan, déjà vainqueur sur une étape de la Vuelta, c’est une belle formation qui a été alignée côté australien. Entouré d’hommes d’expérience comme Ruben Plaza ou Svein Tuft, les deux jeunes coureurs seront à suivre de très près !

 

Team Sunweb (ALL) :

Phil Bauhaus (ALL)

Laurens Ten Dam (HOL)

Tom Dumoulin (HOL)

Simon Geschke (ALL)

Chad Haga (USA)

Wilco Kelderman (HOL)

Georg Preidler (AUT)

Sindre Skjostad (NOR)

Tom Stamsnijder (HOL)

Il l’a annoncé, Tom Dumoulin se présente avec des ambitions de victoire sur ce 100e Giro ! Maillot rose l’an passé avant son compatriote Steven Kruijswijk, le hollandais avait dû abandonner sur maladie alors que son Giro avait si bien commencé avec le gain du prologue. Avec l’aide de Wilco Kelderman et de Laurens Ten Dam, Dumoulin peut nourrir de grandes ambitions au départ d’Alhero. Sunweb pourra également compter sur Phil Bauhaus qui cherchera à bien figurer lors des sprints massifs.

 

Team Sky (GBR):

Philip Deignan (IRL)

Kenny Elissonde (FRA)

Michal Golas (POL)

Sebastian Henao (COL)

Vasil Kiriyenka (BLR)

Mikel Landa (ESP)

Salvatore Puccio (ITA)

Diego Rosa (ITA)

Geraint Thomas (GBR)

Thomas ? Landa ? Qui sera le leader de la Sky sur cette 100e édition du Giro ? Une chose est sure, cette équipe se donne les moyens de ses ambitions en alignant deux coureurs clairement capable de s’imposer au classement général. Entourés de coureurs de qualité qui pourraient être eux-mêmes leaders dans d’autres formations (Rosa, Elissonde, Kiriyenka…), cette équipe Sky a tout pour avoir la main mise sur ce Giro qui lui fait pourtant défaut depuis sa création… et si jamais 2017 était le temps du changement pour les britanniques ?

 

Trek Segafredo (USA) :

Eugenio Alafaci (ITA)

Julien Bernard (FRA)

Laurent Didier (LUX)

Jesus Hernandez Blazquez (ESP)

Bauke Mollema (HOL)

Giacomo Nizzolo (ITA)

Mads Peterson (DAN)

Peter Stetina (USA)

Jasper Stuyven (BEL)

Une équipe organisée autour de Bauke Mollema qui a de grandes ambitions sur ce Giro. Toujours placé dans les 10 premiers depuis quelques années lorsqu’il participe à un grand tour, le néerlandais n’a jamais réussi à accéder au podium… Et pourtant, il en a eu l’occasion ! S’il échoue de nouveau cette année, la désillusion serait certainement grande, mais il est capable de finir haut… très haut ! Le champion d’Italie Giacomo Nizzolo quand à lui se chargera des sprints et cherchera à décrocher, enfin, une première victoire sur le Giro duquel il a terminé meilleur sprinteur en 2015 et 2016 sans gagner la moindre étape !

 

UAE Abu Dhabi (UAE) :

Valerio Conti (ITA)

Rui Alberto Costa (POR)

Roberto Ferrari (ITA)

Marco Marcato (ITA)

Sacha Modolo (ITA)

Mateij Mohoric (SLO)

Simone Petilli (ITA)

Jan Polanc (SLO)

Edward Ravasi (ITA)

Cette équipe d’Abu Dhabi, qui ressemble énormément à son ancêtre, Lampre-Mérida, dernière équipe italienne à avoir accédé au World Tour, sera emmenée par l’ex champion du monde Rui Costa, un peu en perte de vitesse lors des ardennaises et dont on ignore s’il vient pour jouer le classement général ou bien des victoires d’étapes. Sacha Modolo sera lui le sprinteur de l’équipe tandis que le jeune grimpeur Simone Petilli pourrait bien être la révélation de ce Giro, à l’image d’un Ciccone l’an passé !

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article