Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Voix du Cyclisme

La Voix du Cyclisme

Une passion : le cyclisme Une ambition : journaliste sportif Vous trouverez ici des chroniques régulières sur l'actualité du cyclisme :

Affaire Wiggins: Team Sky, le début de la Fin?

Affaire Wiggins: Team Sky, le début de la Fin?

On ne va pas se le cacher, ce n'est pas une surprise ! La majorité des suiveurs avaient un doute sur les performances de la Team Sky depuis déjà quelques années, mais l'affaire Wiggins vient à coup sur ternir encore un peu plus l'image de l'équipe britannique dans le monde du cyclisme... Bradley Wiggins était-il dopé en 2012 lors de sa victoire sur le Tour de France? Christopher Froome, dont l’ascension fulgurante en 2011 pose toujours question a-t-il bénéficié des mêmes produits que son ami et ex-coéquipier ? Il reste encore des mystère à résoudre dans cette affaire, mais une chose est sûre, quoi que l'on dise, l'ombre du dopage plane encore sur le cyclisme... Vous ne savez rien (ou pas grand chose) de cette affaire qui secoue la planète vélo en ce moment ? En voici un bref résumé:

Tout a commencé il y a quelques semaines, lorsque un groupe de pirates surnommé Fancy Bears' (probablement un groupe russe) a publié les dossiers médicaux de 68 athlètes, tous participants aux JO dans 20 disciplines différentes, qui ont eu le bénéfice à d'Autorisations à Usage Thérapeutiques (AUT). Ces AUT, sont des certificats médicaux qui autorisent la prise de certains médicaments contenant des substances illicites et interdites par les agences Anti-Dopage

Pour en revenir à Bradley Wiggins, ce dernier a bénéficié de 6 AUT depuis 2008 ! Ses trois premières autorisations lui ont été prescrites chez Garmin (son équipe de 2008 à 2010, avec laquelle il a notamment terminé 4e du Tour de France). La prise de médicament était tout de même relativement limitée dans la mesure ou le britannique n'avait le droit qu'à des inhalateurs pour lutter contre son asthme d'effort. Néanmoins, si les trois premières AUT ne posent à priori pas de problème, les suivantes restent tout de même mystérieuses... En effet, depuis 2011 et sa signature dans la Team Sky, Wiggo a bénéficié de trois autres autorisations afin de combattre une allergie au pollen, méconnue jusque là, et pour laquelle il s'est fait prescrire du Kenalog. A première vue, ce nom ne vous inspire pas confiance ! Et vous avez raison ! Le Kenalog est un produit à base de triamcinolone acétonique, un nom encore plus énigmatique vous me direz... Quoi qu'il en soit, la triamcinolone est l'un des cortocoïde les plus puissant au monde. Ce troisième nom ne vous dit rien, il est pourtant bien connu des agences anti-dopage puisqu'il peut être assimilé à "une importante aide à la performance". De plus, les Cortocoïdes "font perdre du poids et augmentent les facultés de récupération en plus d'être un puissant anti-douleur". Bref, vous l'autrez compris, le Kenalog est un produit dopant. C'est par ailleurs à ce même produit qu'a été contrôlé Lance Armstrong en 1999 lors de sa première victoire sur le Tour de France, contrôle sans conséquences puisque "The Boss" bénéficiait... d'une AUT...

Pour aller plus loin dans ce raisonnement destructeur de toute crédibilité pour le quintuple médaillé d'or olympique, on peut rajouter que les dates d'injections de Kenalog par Wiggins posent question... En effet, le britannique aurait consommé le produit les 29 Juin 2011, 26 Juin 2012 et 3 Avril 2013... Soit une semaine avant le départ du Tour de France 2011 (qu'il a abandonné sur chute lors de la 4e étape), une semaine avant le départ du Tour de France 2012 (qu'il a remporté devant son coéquipier Christopher Froome) et enfin une semaine avant le départ du Giro d'Italia, son dernier objectif de classement général sur un Grand Tour. Alors... allergie au pollen ou allergie aux Grands Tours ? C'est étrange, mais cette justification ressemble un peu au "steack" d'Alberto Contador en 2010... très peu crédible... D'autant plus que Bradley Wiggins n'a jamais parlé de son allergie au pollen, que ce soit en interview ou dans une de ses innombrables autobiographie... Notons également que Wiggins n'a plus demandé d'AUT depuis 2013 et son retour sur piste, ce qui montre qu'il y a bien une coïncidence entre les autorisations les départs de Grand Tours. En effet, au début de sa carrière, Bradley, bien qu'excellent rouleur, était trop lourd pour inquiéter les meilleurs en montagne, la prise de Kenalog entraînant une perte de poids, on peut penser que c'était le produit parfait pour lui ! Pour enfoncer un peu plus nôtre ami britannique, on comprend vite que la prise de Kenalog ne l'intéresse plus depuis son retour sur piste puisque la discipline n'impose pas vraiment de contrainte de poids. Donc, en résumé, Piste = arrêt du Kenalog = Plus besoin d'AUT... Et l'allergie au pollen dans tout ça ? Disparue ! Un argument de plus pour affaiblir la défense...

En parlant de défense ! Il serait intéressant de voir ce que disent les principaux intéressés ! Et plus particulièrement Dave Brailsford, manager général du Team Sky ! Et bien pour une fois, pas de justification de la part du gallois qui est au courant et qui dit, je cite: "il faut que les coureurs soient en bonne santé".

Bradley Wiggins, de son côté, s'est défendu sur un plateau de télévision britannique en expliquant que :"Ce n'était pas pour obtenir un avantage inéquitable, mais pour me remettre sur un pied d'égalité vis-à-vis des autres". Un argument valable en soit, mais qui ressemble beaucoup à celle prononcée par un certain Lance Armstrong, un triste soir de janvier 2013, lorsqu'il avouait au monde entier qu'il avait utilisé des produits interdit : "Je ne considérais pas le dopage comme une triche mais comme une mise à niveau, de cette façon, nous étions sur un pied d'égalité". Encore une fois, la comparaison est facile, mais elle est très pertinente !

Alors, ce raisonnement suffit-il pour retirer tous les titres de Bradley Wiggins ? Non, ces données ont été divulgués par des hackers (qui en plus sont russes...). Rien a été officialisé pour le moment mais une chose est sure, la Team Sky, Bradley Wiggins et Christopher Froome (qui lui aussi fait partie de la base de donnée de Fancy Bears') ont perdu toute crédibilité en terme de propreté...

Il va être intéressant de voir l'évolution de l'affaire dans les semaines à venir, ce qui donnera certainement lieux a de nouvelle chroniques de la Voigt !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article