Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Voix du Cyclisme

La Voix du Cyclisme

Une passion : le cyclisme Une ambition : journaliste sportif Vous trouverez ici des chroniques régulières sur l'actualité du cyclisme :

AG2R la Mondiale 2017 - Des ambitions revues à la hausse ?

L'équipe AG2R autour de Romain BardetLa saison 2016 étant terminé depuis déjà quelques jours, les différentes équipes du peloton n'ont désormais qu'une chose à l'esprit : 2017. C'est pourquoi la Voigt du Cyclisme vous propose les présentations des 9 équipes professionnelles françaises pour la saison prochaine, en commençant par la plus populaire d'entre elles : AG2R la Mondiale. En effet, après une année 2016 très réussie, AG2R repart avec de grandes ambitions pour 2017 ! Voici donc ci-dessous, une revue d'effectif ainsi que l'analyse des points forts et points faibles de l'équipe de Vincent Lavenu :

Un groupe solide, armé pour le World Tour :

Avec 29 coureurs à sa disposition, Vincent Lavenu disposera l'an prochain d'un des plus gros effectif du peloton (ndlr: la limite étant de 30 coureurs par équipes en WT). Avec une moyenne d'age de 27,8 ans (au 1er janvier), l'équipe AG2R composera avec un effectif relativement expérimenté et mature (on pense aux capitaines de route que sont Samuel Dumoulin, Hubert Dupont ou encore Christophe Riblon), mais également avec de jeunes talents comme Alexis Gougeard, Pierre Latour ou Quentin Jauregui. De plus, l'équipe semble capable de se battre sur plusieurs terrains, notamment les Grands Tours et courses par étapes, et à degrés moindre sur les classiques (ardennaises et flandriennes). Seulement 13e du dernier exercice en World Tour, AG2R est armée pour viser au moins un Top 10 cette année. Pour celà, il faudra tout de même sortir de la "Bardet-dépendance", en effet, l'an passé Romain Bardet comptabilisait à lui seul 77% des points de son équipe, en 2017, d'autres coureurs doivent briller au plus haut niveau mondial, on pense notamment à Alexis Gougeard, Pierre Latour, Alexandre Geniez, Mathias Frank, Oliver Naesen ou encore Domenico Pozzovivo et Alexis Vuillermoz.

Un recrutement réfléchit et bien pensé

On ne va pas se le cacher, le mercato d'AG2R la Mondiale est un des plus réussi. L'équipe française a en effet réussi à allier expérience et jeunesse pour bâtir une équipe plus solide que l'an passé. Et elle a pu le faire en profitant de l'arrêt de IAM Cycling en allant chercher 4 de ses meilleurs éléments, à commencer par Mathias Frank, 8e du Tour de France 2015, leader de la formation suisse sur les courses par étapes, qui sera un lieutenant parfait pour Romain Bardet, à l'image de Sebastian Reichenbach et Steve Morabito à la FDJ. L'autre gros coup en provenance de IAM, c'est l'arrivé de la révélation belge de la saison, Oliver Naesen. En effet, arrivé en provenance de Topsport Vlaanderen l'an passé, le coureur de 26 ans a connu une ascension fulgurante chez IAM avec à la clé, une victoire de prestige sur la Bretagne Classic (WT). L'arrivé du prodige norvégien Sondre Holst Enger est également considéré comme un excellent recrutement, le jeune homme étant comparé à Thor Hushovd au vu de ses qualités de classic-man et de sprinteur. Enfin, on signalera le rapatriement de Clément Chevrier, ancien de Chambéry, passé professionnel chez IAM il y a deux ans. Bien que ce recrutement ait été en grande partie effectué en Suisse, Vincent Lavenu et les siens sont allé chercher des coureurs aux sein d'autres équipes françaises, comme Rudy Barbier, jeune sprinteur de Roubaix Lille Métropole qui sort d'une belle saison avec deux victoires, mais également Alexandre Geniez, double vainqueur d'étape sur la Vuelta (ndlr: en 2013 et 2016), et 9e du Giro 2015, qui vient se relancer et servir de lieutenant à Romain Bardet dans l'équipe savoyarde. On notera également l'arrivée de l'expérimenté Stijn Vandenbergh, 32 ans, excellent sur les pavés comme l'attestent ses places de 4e sur le Tour des Flandres, le Grand Prix E3 ou encore Gand Wevelgem. Enfin, le jeune Nans Peters, 22 ans sera néo-pro au sein de l'équipe l'an prochain, en vue d'apprendre pour les prochaines années !

26 ans, l'âge de la maturité pour Romain Bardet ?

Fini le maillot blanc, Romain ne fait plus partie des prétendants au titre honorifique de meilleur jeune du Tour de France. Il devra désormais rêver de jaune s'il veut monter sur le podium à Paris suite à la lutte pour le classement général. Pourquoi pas dès cette année ? En effet, 2017 pourrait bien être la bonne pour Romain ! Avec un parcours qui lui convient assez bien (pas beaucoup de contre-la-montre), on peut penser que Bardet ait ses chances sur la Grande Boucle. De plus, Chris Froome ayant annoncé ses envies de courir le Giro, cela pourrait libérer de la place à Romain en vue de la Victoire finale à Paris. Avec une équipe armée pour la montagne, Romain Bardet peut avoir des ambitions cette année, on en saura plus dans quelques semaines, quand on connaîtra les objectifs de chacun, et notamment ceux de Christopher Froome.

Une volonté d'enfin briller sur les classiques flandriennes ?

Une chose est sure, contrairement aux années passées, AG2R mise vraiment sur les classiques flandriennes cette année, comme l'atteste les recrues que sont Naesen, Vandenbergh et à degrés moindre Holst Enger. Avec la monté en puissance d'Alexis Gougeard dans l'exercice pavé, ce dernier ayant notamment surpris son monde en se battant avec les meilleurs lors de l'Omloop Het Nieuwsblad, l'équipe savoyarde dispose d'un effectif de qualité pour les mois de Mars et d'Avril. Même si ils ne disposent pas de réelle tête d'affiche pour espérer claquer un monument, les coureurs d'AG2R pourraient peser sur la course et décrocher quelques belles places d'honneur. Une chose est sure, Vincent Lavenu tient à faire oublier les flops qu'ont été Sébastien Turgot, Damien Gaudin et Johann Vansummeren.

Le sprint ? Toujours un point faible ?

Finalement, on pourrait penser que comme tous les ans, le point faible d'AG2R est de ne pas pouvoir compter sur une machine à gagner. En effet, l'effectif ne dispose pas de sprinteur de classe mondiale. Néanmoins, Samuel Dumoulin reste une valeur sûre du sprint français, et est loin d'être sur le déclin avec ses 4 victoire l'année passée. Rudy Barbier aura quand à lui un temps d'adaptation à avoir... et oui, ce n'est pas simple de passer de la 3ème à la 1ère division mondiale ! Néanmoins, il faudra compter sur lui cette année sur les sprints en petit comité ! Finalement, la solution pourrait bien s'appeler Sondre Holst Enger ! En effet, le jeune homme de bientôt 23 ans n'était pas loin d'en claquer une cet été sur le Tour (3e à Berne derrière Sagan et Kristoff) ! Alors, peut-il devenir le sprinteur de sa formation ? On en espère pas moins, au vu du très gros potentiel du norvégien !

 

Effectif 2017 (en gras les arrivées - âge des coureurs au 1er janvier 2017) :

Gediminas Bagdonas - 31 ans - lituanien

Jan Bakelants - 30 ans - belge

Rudy Barbier - 24 ans - français - NOUVEAU - Roubaix Lille Métropole

Romain Bardet - 26 ans - français 

Julien Bérard - 29 ans - français

François Bidard - 24 ans - français

Mikaël Chérel - 30 ans - français

Clément Chevrier - 24 ans - français - NOUVEAU - IAM Cycling

Nico Denz - 22 ans - allemand

Axel Domont - 26 ans - français

Samuel Dumoulin - 36 ans - français

Hubert Dupont - 36 ans - français

Mathias Frank - 29 ans - suisse - NOUVEAU - IAM Cycling

Ben Gastauer - 29 ans - luxembourgeois

Cyril Gautier - 29 ans - français

Alexandre Geniez - 28 ans - français - NOUVEAU -FDJ

Alexis Gougeard - 23 ans - français

Patrick Gretsch - 29 ans - allemand 

Hugo Houle - 26 ans - canadien

Sondre Holst Enger - 23 ans - norvégien - NOUVEAU IAM Cycling

Quentin Jauregui - 22 ans - français

Pierre Latour - 23 ans - français

Matteo Montaguti - 32 ans - italien

Oliver Naesen - 26 ans - belge - NOUVEAU - IAM Cycling 

Nans Peters - 22 ans - français - NEO-PRO - Chambéry CF

Domenico Pozzovivo - 34 ans - italien

Christophe Riblon - 35 ans - français

Stijn Vandenbergh - 32 ans belge - NOUVEAU - Etixx Quick Step

Alexis Vuillermoz - 28 ans - français

 

Départs (en gras les coureurs encore à la recherche d'équipe pour 2017) :

Guillaume Bonnafond - 29 ans - français - COFIDIS

Maxime Daniel - 25 ans - français ?

Damien Gaudin - 30 ans - français - Armée de Terre ? (en négociations)

Blel Kadri - 30 ans - français - ?

Sébastien Minard - 34 ans - français - ?

Jean Christophe Péraud - 39 ans - français - RETRAITE

Jesse Sergent - 24 ans - néo-zélandais - RETRAITE

Sébastien Turgot - 28 ans - français ?

Johann Vansummeren - 35 ans - belge - RETRAITE

 

Suite la semaine prochaine avec HP BTP Auber 93

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article